SaintéLyon 2016. J – 7 avant le grand départ.

Dans une semaine. A très exactement minuit zéro minute. Je me lancerai dans ma deuxième SaintéLyon. Deuxième SaintéLyon synonyme de mon premier challenge avec le chrono.

Ce challenge est un vrai défi pour moi. J’hésite à passer ma montre Garmin sur le mode minuteur… 10 h… 9 h 59 min… 9 h 58 min… Tic Tac… Je ne dois absolument pas avoir le temps de cuire 2000 oeufs à la coque avant de pénétrer dans la Halle Tony Garnier. Certe, peut être bien que je serai à plat, que mes mollets seront montés en neige, que mon esprit sera brouillé… oui, je le sais… On ne fait pas une SaintéLyon sans casser des oeufs.. mais sous cette arche je dois éclore avant l’heure de péremption que seul je me suis fixé. SaintéLyon 2016 : A consommer de préférence avant le dimanche 04/12/16 10:00.

Bon, cet objectif temps n’est pas non plus la montée de l’Everest en tong, béret et maillot de bain dans un temps record. Ce n’est pas inatteignable ! Ce n’est pas inconscient ! Ce n’est pas impossible ! Mon objectif reste simple (sur le papier) : Relier Lyon en moins de 10 h.

Capture d’écran 2016-11-26 à 13.32.54.png

Ce 3 décembre sonnera aussi mon premier anniversaire dans la trailosphère. Voilà un an que j’ai fait mon premier trail long (> 70 km). En une année, je n’ai cessé de courir, d’avancer, de repousser mes limites tout en prenant garde à ne pas me blesser. Pas une minute je n’ai occulté mes objectifs. Pas une seconde je n’ai laissé place à ma nature arrogante. Pas un instant je n’ai écarté le point de chute que je souhaite bombarder ! Assoiffé de challenges, je continue à me désaltérer !

Ma rigueur dans le sacrifice à engendrer de nombreuses soirées de fêtes loupées pour une sortie matinale. Nombreux sont les kilomètres avalés boulimiquement dans l’espoir que cela serve plus tard. Rares sont les jours sans y penser matin, midi et soir. Rares sont les moments de démotivation. Précieuse, cette flamme d’enthousiasme en moi qui réchauffe tendrement le tiède quotidien. Dimanche prochain, les gels prendront la place du gâteau.. La frontale se risquera à jouer le rôle de ma bougie.. et pour chapeau conique, j’arborerai fièrement ma Casquette Verte. Happy Trail Birthday to meeeeee !

unnamed-17

La météo à 7 jours, souvent plus proche des sciences occultes que d’une perspective tangible, annonce un climat nuageux, voir enneigé, accompagné de rares éclaircies au bon vouloir du vent des monts du Lyonnais. Les températures devraient s’approcher brusquement du gel. Des vrais conditions de SaintéLyon quoi ! Un terrain gras… un vent latéral glacial… et un fort taux d’humidité. Parfait, de toute manière je n’avais pas prévu d’y aller pour bronzer !

Capture d’écran 2016-11-26 à 13.38.09.png

Pour me suivre en live cela se passe ICI>> http://saintelyon.livetrail.net

  • Coureur : BOUCHEIX

Capture d’écran 2016-11-26 à 13.36.01.png

SaintéLyon 2016. Prend garde à toi ! J’arrive ! En attendant c’est la course à l’armement de mon côté.

unnamed-18

Si j’ai des Gels ? Affirmatif.. Du Malto et quoi d’autres.. No comment !

Je prends des barres énergiques ? Affirmatif.. et quoi d’autres.. No comment !

Du Malto ? Affirmatif.. et quoi d’autres ?

Du saucisson ? Affirmatif.. et pas d’autres ! Ooh ooh ohh..

 

Publicités